Cliquer sur chaque couverture pour en savoir plus sur chaque titre.   
 
 
  Monique Le Dantec est née en 1945 à Paris, berceau de sa famille depuis plusieurs générations. C’est d’ailleurs dans la capitale que ses premiers romans prennent leur source.
  
 Mais c’est vers 1995 qu’elle s’installe réellement dans l’écriture et qu’elle démontre le talent que lui reconnaissent ses lecteurs. Fidèles, ils le lui témoignent à chaque nouvelle publication avec enthousiasme.
 
  Si la romancière privilégie les intrigues où le fantastique se mêle au quotidien, où l’imaginaire fait la part belle au futur et à l’anticipation,  elle sait aussi, pour certaines oeuvres,  rester dans l’air du temps, et s’appuyer sur un simple fait divers pour le transformer en un thriller inquiétant.
 
   Le lecteur sera troublé par ses héros à double tranchant, aux personnalités complexes et multiples, et par les situations où le suspense, le maître mot,  l’entraîne inéluctablement jusqu’au point final. L’auteur sait en jouer avec finesse, authenticité et ironie.
 
Courant 2017, LES JARDINS D’ALLAH sera réédité en Poche.
Puis, à la rentrée de septembre, LE FILS SANS NOM, en version originale.
 
Membre sociétaire de la SOFIA
 
    En 2008, elle monte une maison d’édition familiale : MORRIGANE ÉDITIONS travaillant exclusivement à compte d’éditeur. De nouveaux auteurs et illustrateurs la rejoignent dans cette aventure.
 
 
 
 
 
POUR LES LIBRAIRES
 
Tous les livres sont désormais distribués par MORRIGANE ÉDITIONS et sont référencés sur toutes les plateformes professionnelles.
 
 
 
 
 
 
 
 
LIENS AMIS :
 
 
 
 
AGENCE SUPERNOVA
 
FACEBOOK
 
LA SOFIA
 
 
 
IMPRIMEURS :
 
MAURY (France)
 
JOBS GRAFIC’S (Espagne)
 
PETRO OFSETAS (Lituanie)
 
PUBLI2M (France)
 
PRESSBOOK (Pologne)
 
MON ÉDITION (France)
 
PULSIO (Bulgarie)
 
 (Cliquer sur les mots soulignés pour en savoir plus)
 
 
 
Monique Le Dantec
Écrivain
Membre de l’Académie ARTS-SCIENCES-LETTRES (Médaille ARGENT 2013)
 
Bienvenue dans mon univers
           "Un auteur doit être dans un livre comme la police dans une ville : partout et nulle part".
                                                    Jules et Edmond Goncourt - Journal